Alice Guy Blache by Emmanuelle Gaume with Alexandra Lamy

Alice Guy Blache by Emmanuelle Gaume with Alexandra Lamy
Why a movie? Guy-Blaché is the definition of an industry pioneer, rising first through Gaumont Studios, then by becoming the founder and head of Solax Studios. By all accounts a cisgender woman, she nonetheless challenged masculine stereotypes, making big meaningful moves like casting women into then-typically male professions, like magicians or dog-trainers, and taking on the masculine roles herself, dressing as a man and stepping in front of the camera. Today, as we continue to mold our perspectives on how we conceptualize gender and sexuality in mainstream artr, Guy-Blaché’s story is both a feminist rendering of an inherently masculine system, and a subversion of how women were expected to perform both on- and off-screen

dimanche 31 août 2008

FESTIVAL FILMS DE FEMMES DE BRUXELLES 18 AU 21 SEPTEMBRE

src="http://4.bp.blogspot.com/_27SfK27aNNQ/SLua2SIp51I/AAAAAAAABvQ/MD7Le63afEo/s400/festival-films-de-femmes-bruxelle-1+copie.jpg" border="0" alt=""id="BLOGGER_PHOTO_ID_5240952848747456338" />



http://www.ellestournent.be/index.php?option=com_content&task=view&id=95&Itemi

Voir 40 Films d'Alice Guy sur le murvideo
*

Le festival continue au Musée du Cinéma !

Le 22 septembre, le Musée du Cinéma et le festival Elles Tournent prolongent le festival avec une séance "Alice Guy Blaché", consacrée à la première femme réalisatrice de l'histoire. Une occasion unique de découvrir les films de cette pionnière du cinéma.

A cette séance "historique" nous aurons le plaisir de pouvoir acceuillir Alison McMahan, historienne du cinéma et auteure d'une biographe de Alice Guy Blaché. Sa conférence (en anglais), nous apprendra un peu plus sur cette femme extraordinaire.


Rendez-vous au:
Musée du Cinéma (bis),
rue Ravenstein 60, 1000 Bruxelles
02 551 19 19
Une visionnaire oubliée
Alice_Guy_Directing.jpg
Plus de 100 ans après ses débuts de cinéaste, les films et l'œuvre d’Alice Guy Blaché (1873-1968) suscitent la controverse ainsi que le mystère.
Considérée comme la première femme realisatrice, elle a été une des figures clés dans la naissance du film narratif. Elle a également joué un rôle majeur dans la production des premiers films sonores.. Elle est aussi la première femme - et à ce jour la seule - ayant dirigé son propre studio de cinéma (The Solax Studio à Fort Lee, New York) entre 1910 en 1914.
Sa carrière, qui débuta en 1896, dura jusque'en 1920, plus longtemps que celle de beaucoup de ses contemporains: les frères Lumière, George Méliès, Edison... Ce qui témoigne de sa capacité d'adaptation aux demandes changeantes de l'industrie.

Pionnière dans l'âme

Elle a réalisé des centaines de films, et elle en a produit des centaines en plus. Elle aurait été presque la seule responsable de chaque détail qui apparaissant devant la caméra dans les films qu'elle tournait chez Gaumont, avant la construction du studio en 1905. Les idées pour les films venaient d'elle, elle parcourait sans relâche les régions autour de Paris pour trouver des locations, elle partait elle-même à la recherche des accessoires et de costumes, et elle fabriqua beacoup de costumes elle-même. Elle poussait ses amis à jouer des rôles, louait des set designers, et jouait elle-même dans des films. Plus tard, dans sa propre maison de production Solax aux Etats-Unis, elle avait le contrôle total de chaque film, du script à la direction artistique ou le montage.

Hommage au Musée du Cinéma


De tous ses films seulement une centaine survivent aujourd'hui.(Voir 80 films d'Alice Guy Blachè sur dailymotion youtube wat-tv megavideo...) Elle décède en 1968, sans la moindre considération ou reconnaissance. Ses films sont éparpillés dans des archives un peu partout dans le monde. Pas tous sont disponibles pour être vu, même par des chercheurs, et beaucoup ont grand besoin d'être conservés et préservés.


Le Musée du Cinéma et le festival Elles Tournent rendent hommage à cette grande dame du cinéma sous la forme d’une courte rétrospective.

A lire aussi:
- Alison McMahan. Alice Guy Blaché, Lost Visionary of the Cinema - Ed. Continuum, 2002.
- Le site web de Alison McMahan, biographe de Alice Guy Blaché (English): lostvisionary.com
- Site francophone, consacrée à Alice Guy Blaché: aliceguy.free.fr

A découvrir absolument:
Le blog de Alice Guy Jr, arrière arrière petite-fille de Alice Guy Blaché, dédié à la grande cinéaste. On y retrouve des photos, documents et videos rares. Le Festival la remercie d'en partager quelques-uns avec nous.

www.alice-guy-jr.blogspot.com/
Je remercie le Festival de Films de Femmes de Bruxelles pour le lien a decouvrir absolument
Alice Guy Jr.

jeudi 21 août 2008

"Alice Guy cinema premier" gommons Gaumont

"Alice Guy cinema premier" gommons Gaumont
Vidéo envoyée par alice-guy-jr

2 DVD 100% ALICE GUY 70 films
Du premier cinema a Paris en mars 1896 ,"La fee aux choux",au premier cinema a New York en 1908, Alice Guy, premier cineaste de l'histoire du cinema, tourne plus de 600 films, du noir et blanc a la couleur ,du muet au sonore,160 phonoscene,les premiers clip ,de la premiere "Vie du chist" a la premiere adaptation d'Edgar Allan Poe a l'ecran ;"Pit and the pendulum"Du premier steap tease au premier film gay "Algie the minor",dècouvrez ce dvd produit par "Autist Artist Associat" et Alice Guy Jr. en vente 20 Euros 100% au profit d'Autist Artist Associat.Sur les blogs d'Alice Guy Jr:
alice-guy-jr.eklablog.com
alice-guy-jr.blogspot.com
cette video de 4 minutes est une petite bande annonce
Alice Guy Jr

"Miss Dundee" Dresseuse de Chiens Alice Guy